2.jpg

La ferme du Jardinet est exploitée par Emmanuelle, Hugo et Loïc Couttelle sur la commune de Wambrechies. 

Elle est résolument conduite de façon agro-écologique et a pour objectif de transformer à la ferme l’intégralité de sa production afin de la proposer au marché de toute proximité. 

La ferme a initié un processus de conversion à l’Agriculture Biologique en 2016 pour finaliser l’engagement de l’intégralité des parcelles en mai 2019. 

Un important travail visant à reconstituer un écosystème riche et diversifié a été engagé dès 2010. 

 
 
IMG_2308.JPG

Les Cultures

L’assolement de la ferme est composé pour ⅓ de cultures céréalières à destination de sa meunerie, ⅓ en cultures de légumes de plein champs dont 5 ha de pommes de terres destinées à l'atelier de stockage, brossage et conditionnement et ⅓ en cultures oléagineuses destinées à son futur atelier de production d’huile.

Les défenses immunitaires des cultures sont renforcées par pulvérisation d’extraits fermentés d’ortie, de consoude et de bardane produits à la ferme. 

Les pommes de terre

La ferme produit des pommes de terre de la variété "Laurette". 

Stockées à la ferme dans un climat optimum pour leur conservation, elles sont brossées et conditionnées en vrac ou sac papier.

Les pommes de terres sont notamment commercialisées par Michelle, Mylène et René-Marc Vayer de l'établissement Fruits de la Terre à Lomme.

La Farine

La ferme transforme ses cultures de blé et de seigle en farines et son de grandes qualités.

Les récoltes sont triées, et nettoyées avant d'être stockée dans des conditions optimales ventilées. Les céréales sont brossées avant d'être déroulées par un moulin à meule de pierre de Vosges. 

Les farines et son sont conditionnés en sacs de 1 à 25 kg.

Le boulanger Olivier Vandromme, à Wambrechies, élabore à partir d'une partie de la farine de la ferme des pains exceptionnels.

IMG_2638.JPG

La restauration de l'écosystème

Plusieurs centaines d’arbres et de haies sont plantées chaque année. Les essences, certifiées régionales, sont sélectionnées avec le conseil du Centre Régional des Ressources Génétiques. 

En 2020 une bande de fleurs messicoles a été semée sur 2000 m2 le long d’une parcelle de 10 ha. Des semis de plantes vivaces spécifiques aux zones humides ont été semées en bordure de mares.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_2edb.jpg

Le soutien à la biodiversité

En 2020 un programme de mise en oeuvre de nichoirs a été entrepris, avec le soutien technique d’écologues, destiné à augmenter les populations de : 

 

  • chouettes chevêches, 

  • chouettes effraie, 

  • chouettes hulotte, 

  • pipistrelles communes, 

  • oreillards, 

  • mésanges des haies, 

  • rouges gorges, 

  • moineaux, 

  • belettes, 

  • hérissons, 

  • écureuils.